Bienvenue sur Histo.com, la plus
ancienne librairie d'histoire locale sur le Net...


Retrouvez l'intégralité de la collection
Monographies des villes et villages de France
Des livres de référence d'histoire locale

1441, "CARROS et le canton de Vence (Petite histoire de)", "R. Verrier et A. Magnien", "2001, réimpression de l'ouvrage paru en 1957", "Format 14 X 20. 134 pages", 96, "", 4, "Sillonner les rues de Carros et les environs de la ville, en ce début de 3e millénaire, avec ce livre en main, ce n'est pas seulement découvrir ou retrouver les richesses du passé, mais aussi vivre l'aventure dure et exaltante des fondateurs de la cité et de tous ceux qui ont fait en sorte, à toute époque, qu'ici la vie puisse continuer : Guillaume le Libérateur, comte d'Arles et marquis de Provence, qui chasse les Maures définitivement, en 972 ; les Blacas de Carros qui apparaissent en l'an 1000 et sont seigneurs du fief dès le XIIe siècle ; les serfs du Carros primitif, soutien nécessaire du système féodal ; Jacques Lions et Foulque Laugier, qui furent les premiers prudhommes, en 1333 ; Durand de Blacas qui lutte contre la peste à la fin du XVIe siècle ; Godeau, l'évêque de Vence, l'un des fondateurs de l'Académie française, qui veilla sur le sort du prieuré de Carros ; tous les hommes de la terre qui se battent contre « la pauvreté du Grand Siècle » (essor de l'olivier au XVIIe siècle et de la vigne au XVIIIe), contre le déboisement, contre les nourrissiers qui dégradent les cultures arbustives, pour le droit aux pâtures.
Combien de fois Carros sera ruiné par la guerre ! Lutte au côté de Vence en 1589, sac du château en 1704, invasion de la région trois ans plus tard, passage de troupes en 1747, logement de 700 grenadiers en 1792, armement des communes en 1793 contre les Austro-Sardes... tout cela bien avant les conflits modernes. Politiquement, Carros a toujours affiché ses sentiments républicains : première élection municipale en 1790, contribution patriotique de 903 livres en 1792, société populaire, l'année suivante, achat d'un drapeau tricolore en 1830, municipalité républicaine en 1848, tentative de soulèvement dans la région en 1851. Au XXe siècle, après les deux guerres mondiales, l'essor local est important : défrichement des îles du Var, constitution d'un système d'égouts, eau potable au robinet, courant électrique partout, création d'une zone maraîchère et fruitière à Carros, développement du tourisme. Le village devient, peu à peu, une cité.
EN SAVOIR PLUS ET COMMANDER CET OUVRAGE ?