Bienvenue sur Histo.com, la plus
ancienne librairie d'histoire locale sur le Net...


Retrouvez l'intégralité de la collection
Monographies des villes et villages de France
Des livres de référence d'histoire locale

1632, "SAUXILLANGES suivi de "Le Prieuré bénédictin de Sauxillanges"", "Dr Michel Toulemont", "1997, réimpression des ouvrages parus en 1971 et 1973", "Format 14 X 20. 120 pages", 100, "", 4, "Durant le haut Moyen Age, le domaine de « Saussilange » appartenait à Guillaume le Pieux, duc d'Aquitaine. Son héritier, le comte Acfred, donna tous les biens du domaine en 927 pour fonder un monastère de douze moines, rattaché à celui de Cluny dont il devint l'un des grands prieurés. Un bourg et un faubourg - souvent rivaux - se développeront à l'ombre du prieuré. Ils compteront pas moins de huit églises ou chapelles édifiées de la fin de l'époque carolingienne à la Révolution.
L'église des bénédictins, la plus importante, a disparu. Elle connut une grande affluence de pèlerins à partir du XIVe siècle, après le miracle de saint Godon, et subit beaucoup de dégradations pendant la Révolution. La plupart de tous ces édifices religieux auront des vocations diverses au du temps, comme la chapelle Notre-Dame du Bois, transformée en cabaret au XIXe siècle, l'église Saint-Jean l'Évangéliste utilisée comme garage ou encore l'église Saint-Martin devenue bâtiment administratif. Ce dernier édifice était celui que fréquentait les habitants du quartier Saint-Martin, faubourg extérieur au bourg monastique et ceux des hameaux. Transformée en halle, poste, marché au blé, l'église deviendra le centre administratif de la ville.
L'église Notre-Dame ou église paroissiale fut fondée vers le milieu du Xe siècle. Affectée à l'usage exclusif des habitants, ses fonctions et ses intérêts étaient séparés de ceux du monastère. Le curé avait à sa charge les âmes de la paroisse ; il tenait les registres de catholicité, exerçait la police sur les alentours. Peuplée de riches marchands et de nombreux artisans, Sauxillanges devint une ville prospère. Elle avait obtenu l'autorisation de se clore dès le début du XIIe siècle.
Le Dr Toulemont donne dans cet ouvrage un aperçu du passé de ce bourg singulier aux multiples églises qui eurent beaucoup à souffrir de la Révolution.
EN SAVOIR PLUS ET COMMANDER CET OUVRAGE ?