Bienvenue sur Histo.com, la plus
ancienne librairie d'histoire locale sur le Net...


Retrouvez l'intégralité de la collection
Monographies des villes et villages de France
Des livres de référence d'histoire locale

1704, "ARRAS au temps jadis - Deux mille ans d'histoire", "J. Lestocquoy", "1998, réimpression de l'ouvrage paru en 1971", "Format 15 X 24. 291 pages", 186, "", 4, "Après le passage des Barbares à la fin du Ve siècle, la ville romaine, située sur une partie du territoire actuel d'Arras, n'est plus qu'un champ de ruines. Saint Vaast, arrivant vers l'an 500, fait rebâtir la cathédrale, et bientôt la ville renaît de ses cendres, pressée autour de Notre-Dame-en-Cité.
L'hiver de 1434 laissa de profonds souvenirs chez les habitants. De la fin novembre jusqu'à la fin du mois de mars, la terre ne connut aucun dégel. L'auteur rapporte qu'« on avait beau mettre ses pourpoints de laine et ses pieds sur les chenets, on ne se réchauffait pas. Les bonshommes de neige se multipliaient dans les rues, et certains habitants travaillaient la matière du froid avec un talent morbide : ainsi, dans la rue des Louez-Dieu, était représenté un « sonneur de veille au pied de la chaire et à sa musique défilaient en se lamentant toutes les conditions humaines, les grandeurs, le pouvoir, la science, la jeunesse. Et la mort les tirait et les poussait au tombeau. On avait la chair de poule et le bon père n'avait plus qu'à achever notre conversion ».
La rue du Coclipas (Coppelilepas) rappelle la pratique du « coupe-lui-le-pas » évoquant la « truandaille qui se précipite sur le bourgeois douillettement emmitouflé dans sa houppelande pour le trucider à grands coups d'escopette... » Une enseigne de cabaret ne manque pas de remettre le promeneur dans l'ambiance des lieux : « Ne va pas plus loin ». Le 21 mai 1754, Charles-Louis-Alexandre, marquis de Beaufort et de Mondicourt, fait l'acquisition d'un terrain dans la Basse-Ville, et s'y fait construire un bel hôtel. Vingt ans plus tard la demeure est vendue à l'abbaye de Saint-Vaast qui y loge des abbés nommés par le roi.
En février 1791, un prêtre de Paris est dépêché dans le nord de la France. De passage à Arras, il descend à l'hôtel du Griffon, lequel existait encore au siècle dernier, rue des Trois-Visages. Parmi les onze curés de la région, seul Porion de Saint-Nicolas-des-Fossés a prêté le serment révolutionnaire, et il deviendra évêque constitutionnel du Pas-de-Calais.
Quelques aperçus de la très riche histoire d'Arras narrée avec talent par J. Lestocquoy.
EN SAVOIR PLUS ET COMMANDER CET OUVRAGE ?