Bienvenue sur Histo.com, la plus
ancienne librairie d'histoire locale sur le Net...


Retrouvez l'intégralité de la collection
Monographies des villes et villages de France
Des livres de référence d'histoire locale

1991, "PLOUESCAT. Notice sur la paroisse", "le chanoine Henri Pérennès", "2003, réimpression de l'ouvrage paru en 1941", "Format 14 X 20. 162 pages", "19e", "", 4, "Station balnéaire du Haut-Léon renommée pour la beauté de ses plages et de ses criques et centre de production maraîchère prospère, la ville de Plouescat est aussi un chef-lieu de canton dynamique (autres communes : Lanhouarneau, Plougar, Plounévez-Lochrist et Tréflez), qui apparaît comme le témoignage vivant d'un glorieux passé. C'est ce que nous enseigne l'ouvrage du chanoine Pérennès qui permet à tous les visiteurs de ce site exceptionnel de lire les paysages et les édifices qui font leur admiration et d'apprécier le terroir lui-même, entre ciel et mer, décrit dans son évolution, ainsi que le caractère, bien trempé, de ses habitants (« Il faut être de fer pour résister aux tempêtes habituelles, aux vents forcés, à l'air brûlant et corrosif des côtes du Nord de la Bretagne ») qui a forgé un destin collectif hors du commun, sans oublier les moments essentiels de son histoire, jalons de sa pérennisation. Les monuments anciens sont recensés avec soin, des menhirs aux chapelles (Saint-Eden, Notre-Dame-de-Kerzéan...), en passant par les manoirs (de Mesguen, Gorrequear...), l'église paroissiale et les calvaires, de même que les événements, les familles (de Kersauson, de Leséleuc, de Kergoall...) et les gens qui leur sont liés.
Car il n'est pas de bonne monographie historique sans personnages étonnants et anecdotes, et la grande histoire côtoyant sans cesse la petite, l'auteur retrace, sous la rubrique Faits divers, tout ce qui a fait le passé, grandiose et pittoresque, de Plouescat et de ses environs : l'épidémie de peste (1626) qui transforma la ville en désert (herbe sur les places publiques), l'histoire de Tanguy et de la Vierge Noire (1637), la construction d'un retable avec tabernacle (1698), le vol du coffre-fort dans la sacristie de l'église (1746), le changement du corps politique de la cité en 1750, la présence de la Belle Poule à Plouescat (le 17 juin 1778) après un combat épique contre l'Anglais... Naturellement, la période révolutionnaire, riche en péripéties, est, elle aussi relatée, la création (plus récente) des écoles, de l'hospice et du patronage est évoquée et les noms de nombreux notables, prêtres, simples habitants de la ville soigneusement restitués.
EN SAVOIR PLUS ET COMMANDER CET OUVRAGE ?