Bienvenue sur Histo.com, la plus
ancienne librairie d'histoire locale sur le Net...


Retrouvez l'intégralité de la collection
Monographies des villes et villages de France
Des livres de référence d'histoire locale

2125, "ALLASSAC et ses cinq annexes (Le passé glorieux de)", "le chanoine B.-A. Marche", "2004, réimpression de l'ouvrage paru en 1909", "Format 14 X 20. 400 pages", "46e", "", 4, "Ancien curé d'Allassac et membre de la Société archéologique de Brive, le chanoine Marche n'était pas seulement attaché à cette belle cité corrézienne pour des raisons d'esthétisme (site pittoresque, église classée, tour de César, Manoir des tours...), mais parce que « ce chef-lieu diocésain du Bas-Limousin » avait une histoire prestigieuse : il avait ouvert ses portes à saint Martial, l'apôtre d'Aquitaine, ainsi qu'à ses abbés et successeurs dans l'apostolat, « autour desquels se rangèrent les Augustins et les Feuillants de Limoges, les Bénédictins d'Uzerche et de Vigeois, les Prémontrés de Brantôme, les chanoines d'Eymoutiers... », tous ces géniteurs du passé glorieux d'Allassac et de ses cinq annexes. Aussi les habitants de la ville trouveront-ils dans cet ouvrage « comme un précieux livre de famille » et les historiens, et archéologues, « une mine intarissable de documents » : d'abord une présentation détaillée de l'église paroissiale (architecturale, religieuse et historique), puis une évocation des évêques de Limoges, suzerains d'Allassac, à la tête de la hiérarchie féodale et marchant de pair avec les abbés de Saint-Martial.
Toute l'histoire de cette seigneurie est relatée de 1250 à 1776 : différends, hommages, compromis, traités, ordres du roi, condamnations, restauration de la forteresse, vol de marchandises, pillage... Ensuite, l'auteur se consacre à la tour de César, étonnante réalisation d'art militaire de 30 m de hauteur et de circonférence, aux murs de sept pieds d'épaisseur, qui, elle aussi, eut un destin riche en événements, évoqué dans de nombreux documents d'archives, de 1250 à 1897, et suivi par la liste des anciens fiefs du Bas-Limousin (du château de Chaveribière à celui de Vignols et du château d'Affieux à celui d'Yssandon). Les communautés religieuses (de Limoges, d'Uzerche, de Vigeois, de Brantôme, d'Eymoutiers, de Brive, de Tulle...) font l'objet d'une étude tout aussi foisonnante en hommes et en faits, du XIIIe à la fin du XVIIIe siècle, pour chacune d'entre elles, ainsi que les annexes de Gauch, La Chartroulle, Brochat, La Chapelle-Sainte-Marguerite et Saint-Laurent.
EN SAVOIR PLUS ET COMMANDER CET OUVRAGE ?