Bienvenue sur Histo.com, la plus
ancienne librairie d'histoire locale sur le Net...


Retrouvez l'intégralité de la collection
Monographies des villes et villages de France
Des livres de référence d'histoire locale

2156, "SAINT-FLOUR", "Alfred Douët", "2004, réimpression de l'ouvrage paru en 1933", "Format 14 X 20. 158 pages", "24e", "", 4, "Longtemps premier magistrat de la cité, passionné par l'histoire locale, Alfred Douët a fait entrer, grâce à cet ouvrage, la ville de Saint-Flour dans la postérité. Certes, pour les Sanflorains et leurs nombreux visiteurs, cette cité magnifique - « au faîte d'un énorme piédestal, avec les maisons au bord du vide et à pic, le clocher carré de la cathédrale s'élançant encore au-dessus » - assurait très bien elle-même, depuis des siècles, sa propre pérennité ; mais comment négliger, pour autant, la capacité de l'auteur à rassembler, à travers le temps et l'espace, bien des données éparpillées et à les enrichir, au fil des pages, d'une iconographie appropriée ? Sésame le plus sûr pour une connaissance approfondie de Saint-Flour, ce livre nous fait d'abord traverser des millénaires depuis l'habitat très ancien des lieux (« dès les premiers âges de l'humanité ») jusqu'à la Révolution (la ville est déclarée en état de guerre révolutionnaire » en 1793), en passant par ses origines chrétiennes (action de Florus et d'Odilon de Mercoeur, abbé de Cluny) ou par le développement de la ville du XIe au XIVe siècle, son apogée se situant à cette époque : fabrication de draps, tannerie, coutellerie, commerce prospère...
Son destin, par la suite, fut plus mouvementé : il y eut « les horreurs de la peste et de la guerre », l'invasion anglaise (1353) contre laquelle les Sanflorains luttèrent vaillamment, vivant sans cesse au milieu des alertes, jusqu'au règne de Louis XI, qui fut à l'origine du retour à la prospérité. Presque tous les édifices de la ville datent d'ailleurs du XVe siècle et du début du XVIe, mais cette situation fut mise à mal par les guerres de Religion (Saint-Flour devint la place d'armes de la Ligue), puis par la Fronde et par la Révolution, au cours de laquelle la cité fut désarmée, saccagée et terrorisée. Toutefois, Alfred Douët ne se contente pas de retracer l'histoire de Saint-Flour : il en décrit longuement les monuments (cathédrale, palais épiscopal, maison consulaire...), les rues, les faubourgs et les places, le Pont Vieux, la recluserie et les châteaux qui assuraient la défense de la ville au XIVe siècle, le tout superbement illustré (nombreuses photos et gravures, plan de la ville au XIVe siècle).
EN SAVOIR PLUS ET COMMANDER CET OUVRAGE ?