Bienvenue sur Histo.com, la plus
ancienne librairie d'histoire locale sur le Net...


Retrouvez l'intégralité de la collection
Monographies des villes et villages de France
Des livres de référence d'histoire locale

2204, "AULNOIS-SOUS-LAON", "A. Rocoulet", "2004, réimpression de l'ouvrage paru en 1956", "Format 14 X 20. 330 pages", "40e", "", 4, "L'ancienne sucrerie qui fut, pendant plusieurs décennies (1924-1993), « la pièce majeure de l'activité d'Aulnois-sous-Laon », considérée aujourd'hui, à juste titre, comme l'un des sites essentiels de l'histoire industrielle de l'Aisne et objet de passionnants développements dans cet ouvrage de l'abbé Rocoulet, ne doit pourtant pas nous faire oublier que le passé de ce village attachant remonte très loin dans le temps (habitat sur le territoire avant l'époque gallo-romaine). La seigneurie elle-même, née au XIIe siècle (Hector Ier d'Aulnois, 1135-1170), dont les maîtres, souvent absents, s'appuyèrent sur l'énergie des moines, défricheurs, essarteurs et « passés maîtres dans la culture de la vigne et la fabrication du vin », eut une pérennité de 7 siècles riche en événements de toute sorte, jusqu'à la Révolution. La culture des terres étant l'activité principale (superficie immense, mais population décimée par les invasions et les guerres), les seigneurs accueillent sur leur sol des étrangers et leur donnent tout ce qu'ils peuvent « dépouiller de ronces et d'épines ». Au XIVe siècle, le village connaît une ère de prospérité, avant la guerre contre les Anglais et les épidémies de peste...
Le siècle suivant est beaucoup plus sombre (guerre partout, routiers et malfaiteurs, peste en 1438, 1457, 1467, 1492...), et pourtant « la souffrance est regardée comme une bénédiction et il n'y eut pas un siècle plus charitable ». Le XVIe siècle est tout aussi batailleur : rivalité entre la France et la Maison d'Autriche, affrontements entre catholiques et protestants, le château d'Aulnois occupé par les huguenots est démantelé. Le XVIIe siècle est celui des pires calamités et de « l'extraordinaire énergie du travailleur des champs » : les troubles politiques se poursuivent, la peste resurgit, les Espagnols établissent leur quartier général à Chambry, Aulnois est au cœur des violences de la Fronde (1656-1657)... Cependant une aristocratie terrienne naît et se développe au XVIIIe, les professions se diversifient (marchands de bois, cordonniers, tisserands, couturière, maître d'école...), au XIXe siècle « personne ne s'enrichit, personne n'est mécontent », mais au XXe, de 1914 à 1918, Aulnois est astreint à une véritable survie au quotidien (18 enfants du pays morts au champ d'honneur), puis c'est la création de la sucrerie (1924-1925) et à nouveau la guerre.
EN SAVOIR PLUS ET COMMANDER CET OUVRAGE ?