Bienvenue sur Histo.com, la plus
ancienne librairie d'histoire locale sur le Net...


Retrouvez l'intégralité de la collection
Monographies des villes et villages de France
Des livres de référence d'histoire locale

2263, "TULLE (Histoire du diocèse de)", "l'abbé J.-B. Poulbrière", "2005, réimpression de l'ouvrage paru en 1884", "Format 14 X 20. 450 pages", "54e", "", 4, "Historiographe diocésain, vice-président de la Société des lettres, sciences et arts de la Corrèze et inspecteur de la Société française d'archéologie pour ce département, l'abbé Poulbrière était tout désigné pour écrire cette monographie sur le diocèse de Tulle qui allait faire date et qui demeure, aujourd'hui encore, le document de référence sur le sujet. D'autant qu'au-delà même des compétences de l'historien, l'ambition de son projet (du Ier siècle jusqu'à la fin du XIXe), son talent d'écrivain et la passion pédagogique qui l'anime donnent à son récit une véritable couleur épique. C'est ainsi que de l'apostolat originel de saint Martial dans le Bas-Limousin jusqu'à l'épiscopat de Mgr Denéchau (lettre-préface en ouverture du livre), les lecteurs refont, au fil des pages, le long chemin qui fut celui de la communauté chrétienne locale, passant d'abord des premières fondations monastiques (de Tulle, Vigeois, Uzerche, Saint-Angel et Beaulieu) jusqu'à l'érection du siège épiscopal dans la cité corrézienne (1317).
Mais que d'événements entre temps ! Les invasions des Sarrasins (VIIIe siècle) et des Normands (vers 840 et 885) qui dévastèrent villes et villages, églises et monastères ; puis la réforme de l'abbaye de Tulle grâce à la dotation d'Adémar (930) et l'action de saint Odon ; la croisade de Pierre l'Ermite (XIe siècle) et celle des évêques Gérald, Sébrand et Jean de Veyrac contre des bandes de brigands (1177)... Ensuite, à partir de la création du diocèse de Tulle (premier évêque : Arnaud de Saint-Astier), l'auteur recense tous ses successeurs sur le siège épiscopal (Arnaud de Clermont, Hugues Roger...) et évoque les papes limousins Clément VI, Innocent VI et Grégoire XI, décrivant par ailleurs la sécularisation de l'abbaye de Tulle (1514), relatant « les guerres religieuses » qui touchèrent d'abord Rocamadour et Argentat, puis Beaulieu, Donzenac et Tulle (1585), enfin la période révolutionnaire et les années de la suppression du diocèse.
EN SAVOIR PLUS ET COMMANDER CET OUVRAGE ?