Bienvenue sur Histo.com, la plus
ancienne librairie d'histoire locale sur le Net...


Retrouvez l'intégralité de la collection
Monographies des villes et villages de France
Des livres de référence d'histoire locale

2266, "CALLAC autrefois. Histoire, curiosités, légendes, vieilles coutumes", "J. Guillotin", "2005, réimpression de l'ouvrage paru en 1929", "Format 14 X 20. 104 pages", "14e", "", 4, "Les charmes de Callac et de ses environs sont nombreux : « Ici l'Hyère déroule ses eaux limpides... là-bas, à l'est, voici le majestueux clocher de Notre-Dame de Bulat ; plus haut, au sud, c'est Saint-Servais ; à l'ouest, Carnoët, et plus à l'ouest encore, le gracieux clocher de Plusquellec... » J. Guillotin est manifestement inspiré quand il écrit ces lignes, mais il est vrai que les sites sont superbes et les édifices, souvent anciens, impressionnants ; au point que les visiteurs sentent leur curiosité s'éveiller face aux ruines de l'ancienne église paroissiale Notre-Dame de Botmel ou en contemplant le pont gallo-romain, la chapelle Sainte-Barbe restaurée vers 1920 et bien d'autres monuments du canton, qui sont évoqués ici, dans ce vade-mecum précis et vivant du terroir, enrichi de nombreux détails anecdotiques et doté de toutes les réponses aux questions que l'on peut se poser sur l'histoire de Callac et celle des localités voisines.
Grâce à un réel talent descriptif, l'auteur dresse un vaste panorama de cette région de Bretagne, dans lequel « le paysage enchanteur qui, du haut de la tour de Botmel, se déroule sous le regard » jouxte la (très ancienne) chapelle Sainte-Catherine, démolie, hélas, vers 1880, la chapelle Saint-Nicolas (XVIIe-XVIIIe siècle), qui porte une boule sculptée au-dessus de son clocheton, l'église paroissiale Saint-Laurent embellie par deux splendides verrières et les curieux monuments mégalithiques « situés dans la forêt à environ un kilomètre de Saint-Servais ». Impossible de ne pas citer aussi l'église de Bulat-Pestivien, « l'une des plus belles de l'arrondissement de Guingamp », celle de Plusquellec, « ravissant monument des XVIe et XVIIe siècles », dont la tour fut détruite par la foudre à la fin du XIXe siècle et (naturellement) l'histoire de la ville de Callac elle-même, depuis sa fondation, avec son château construit par le comte de Poher et détruit en 1619, l'évocation de la seigneurie et de la population sous l'Ancien Régime.
EN SAVOIR PLUS ET COMMANDER CET OUVRAGE ?