Bienvenue sur Histo.com, la plus
ancienne librairie d'histoire locale sur le Net...


Retrouvez l'intégralité de la collection
Monographies des villes et villages de France
Des livres de référence d'histoire locale

2309, "CUGES (Essai historique et statistique sur la commune de)", "Louis Sifroy Bonifay", "2005, réimpression de l'ouvrage paru en 1862", "Format 14 X 20. 136 pages", "18e", "", 4, "Superbement évoqué dans un Carnet de voyages de Victor Hugo, le bourg de Cuges-les-Pins, où le poète fit un repas mémorable, fut de tout temps un lieu de passage pour celles et ceux qui se rendaient en Italie et une terre d'élection pour les citadins, de Provence et d'ailleurs, amoureux de quiétude et d'authenticité rurale. On trouve aujourd'hui encore l'une et l'autre dans ce village où les vieilles maisons, les fontaines et le jardin méritent le détour et où, il y a plus d'un siècle, Louis Sifroy Bonifay, un enfant du pays, écrivait cet ouvrage qui lui était consacré. Soucieux de pérenniser son passé à l'intention de ses compatriotes, l'historien composa un livre au format et au maniement aisé que l'on peut emporter avec soi en visitant la localité et son terroir. Comportant deux volets, le premier historique et le second statistique, ce vade-mecum savant et agréable contient toutes les informations essentielles sur Cuges, depuis ses origines (très anciennes) jusqu'au milieu du XIXe siècle.
Les temps lointains où les Grecs et les Romains habitaient au sud de la plaine, ceux où « la gent sarrasine, la Mouraillo », dévasta le territoire (VIIIe siècle), puis l'époque où les habitants, débarrassés de leurs envahisseurs, s'installèrent sur la colline de Sainte-Croix, avant de porter secours à Marseille, assiégée par le roi d'Aragon (1421), et enfin le moment où, grâce à une transaction effectuée entre la population et le seigneur de Glandevès, une nouvelle agglomération s'établit à l'endroit actuel (XVIe siècle), tout cela est restitué avec une grande précision dans la monographie de Louis Sifroy Bonifay ; sans oublier les activités économiques locales, essentiellement agricoles, la vie urbaine et l'organisation administrative (tour d'horloge sur la maison commune en 1687), les pratiques religieuses (sollicitude pour les pauvres) et l'émigration due aux intempéries et à la misère... Des renseignements sur les charmes du territoire et ceux des sites environnants, sur les produits locaux et les métiers ancestraux complètent cette belle étude.
EN SAVOIR PLUS ET COMMANDER CET OUVRAGE ?