Bienvenue sur Histo.com, la plus
ancienne librairie d'histoire locale sur le Net...


Retrouvez l'intégralité de la collection
Monographies des villes et villages de France
Des livres de référence d'histoire locale

2371, "SUCY-EN-BRIE depuis les temps les plus reculés jusqu'à la Révolution - Tome I", "le chanoine Édouard Weiss", "2005, réimpression de l'ouvrage paru en 1951", "Format 14 X 20. 240 pages", "29e", "", 4, "Le tome I, doté d'illustrations, est l'évocation, précise et détaillée, des grands moments du passé de la ville. L'auteur n'hésite pas, en effet à ouvrir son étude sur un aperçu du site, dans ses aspects géologique (relief de la région parisienne) et préhistorique (vestiges du paléolithique et du néolithique), avant de s'intéresser à l'étymologie du nom de Sucy (Sulciacum, puis Succiacum, Suciacum...), à la période gallo-romaine (six siècles d'occupation), à l'époque mérovingienne, « bien obscure », puis à la charte de l'année 811 qui fit du chapitre de Notre-Dame de Paris le principal propriétaire et le seigneur de Sucy. Le spirituel et le temporel du chapitre sont soigneusement précisés et l'extraordinaire floraison d'églises, celle de Sucy, mais aussi de Brunoy, Villecresnes, Servon, Brie-Comte-Robert, Chennevières, Saint-Maur, Créteil, Bonneuil (...) superbement décrite.
Certes, les incursions des Normands, qui avaient duré près d'un siècle (le IXe), avaient ruiné le pays et à l'approche de l'an mille on n'avait guère construit, mais les XIIe et XIIIe siècles (église de Sucy et édifices précités) furent magnifiquement prolifiques en Île-de-France. La violence des hommes ne fut pas pour autant absente de tous ces lieux proches de la capitale : guerre de Cent Ans (XIVe-XVe siècle, Sucy ruinée en 1413), affrontements religieux (désordres en 1564), première et seconde frondes (XVIIe, toute la famille de Mme de Sévigné y est mêlée), avec tous leurs cortèges de massacres, de misères et de destructions : en 1649, par exemple, « d'horribles sacrilèges furent commis par les soldats à Sucy ». Le XVIIIe siècle est moins troublé, du moins avant la période révolutionnaire, que l'auteur retrace sous divers éclairages, décrivant, en particulier, « les affaires municipales sous la Première République (1792-1799) et concluant son ouvrage par un Appendice sur Noiseau, Bonneuil-sur-Marne...
EN SAVOIR PLUS ET COMMANDER CET OUVRAGE ?