Bienvenue sur Histo.com, la plus
ancienne librairie d'histoire locale sur le Net...


Retrouvez l'intégralité de la collection
Monographies des villes et villages de France
Des livres de référence d'histoire locale

2642, "MONTANÉREZ (Histoire du)", "l'abbé Marseillon", "2007, réimpression de l'ouvrage paru en 1877", "Format 14 X 20. 222 pages", "27e", "", 4, "Cet ouvrage rare, très apprécié à juste titre, puisque son auteur n'a pas seulement puisé ses informations dans les archives locales et départementales, mais aussi dans « les chartes et les vieux titres écrits en langue béarnaise  », grâce « aux hommes érudits » qui l'ont aidé de leurs lumières, fait revivre Montaner et tout le pays du Montanérez depuis ses origines très anciennes (buttes gallo-romaines) jusqu'au XIXe siècle : pétition adressée, en 1868, par les maires de Ponson-Dessus, Lombia, Ponson-Debat-Poutz, Saubole, Arrieu, Espéchède et Montaner sur le classement comme route départementale du chemin de Vic à Pau, « en passant par Montaner ». Cependant, c'est d'abord l'histoire de la vicomté de Montaner qui est retracée par l'abbé Marseillon : celle de ses vicomtes, « pairs de la cour du duc de Gascogne » et des maisons nobles de Gailhès, Labassère et Nabias (...), sans oublier le château qui joua un rôle important, « rehaussé par sa réunion au Béarn », sa reconstruction, et son agrandissement, par Gaston-Phébus (1380 environ), ainsi que sa destruction (1621) qui « se rattacha à une entreprise des protestants contre l'autorité du roi ».
On ne saurait méconnaître, en effet, l'influence violente et décisive qu'eut le protestantisme, introduit dans la région par Marguerite de Valois, établi par Jeanne d'Albret dans le Béarn et mis en application par une ordonnance du baron d'Arros en 1570 qui interdit « la religion romaine » et chassa tous les ecclésiastiques : les curés du Montanérez durent passer en Bigorre où ils trouvèrent des retraites sûres, mais ceux qui ne le purent pas furent « mis à mort par les satellites de la reine ». Bien d'autres faits mémorables sont aussi relatés par l'abbé Marseillon, mais l'historien ne se limite pas à ces faits de guerre ; il étudie avec le plus grand soin les seigneuries de Montaner (de Gailhès et de Nabias) et du Montanérez (de Baleix, Doat, Labatut-Figuères...), décrit la commune avant et après l'affranchissement et retrace toute son histoire, avant de s'attacher à l'archidiaconé du Montanérez et à ses paroisses : celles de Bentayou, Castera, Casteïde, Doat, Monségur, Momy, Escaunets, Lamayou, Lucarré, Peyraube...
EN SAVOIR PLUS ET COMMANDER CET OUVRAGE ?