Bienvenue sur Histo.com, la plus
ancienne librairie d'histoire locale sur le Net...


Retrouvez l'intégralité de la collection
Monographies des villes et villages de France
Des livres de référence d'histoire locale

2652, "SALIGNAC (Le Canton de). Tome II. A la veille et pendant la Révolution", "le Dr Paul Villatte", "2007, réimpression de l'ouvrage paru en 1934-1940", "Format 14 X 20. 330 pages", "38e", "", 4, "L'ouvrage présenté ici est le second tome de l'histoire du canton de Salignac, depuis ses origines (très anciennes) jusqu'au Premier Empire. L'auteur évoque tout d'abord la société salignacoise à la veille de la Révolution ; il décrit la baronnie de Salignac (érection en 1460) une « terre immense » qui appartenait à la famille de Noailles depuis 1720 et qui comprenait, entre autres, le Pavillon, la Portenouille, la Veyssière et la forêt de Salignac, puis il détaille sa juridiction (juges, lieutenants, procureurs d'office...) et le rôle des notaires et receveurs contrôleurs, avant d'en venir à l'exercice du culte dans la paroisse (dîmes ecclésiastiques, curés et vicaires, réparations à l'église...) et au recensement de diverses professions dans la cité : les médecins (situation matérielle et morale) et les étudiants en médecine, les sages-femmes et les apothicaires, les maîtres d'école et les géomètres, les ingénieurs et les régisseurs, le bureau de tabac et le four banal, terminant sur l'état de la catholicité au XVIIIe siècle, les sobriquets locaux, les professions qui ont disparu aujourd'hui (peigneur de laine, cloutier, traceur de pierres...) et les noms de lieux.
Ensuite, il fait revivre le canton de Salignac pendant la Révolution : après avoir évoqué, en guise d'introduction, la situation de la région avant 1789 (misère des paysans dans un Périgord très pauvre, poids de la dîme et des redevances seigneuriales, vol et brigandage, châteaux de Salignac, Jayac, Saint-Geniès...), il relate tous les événements essentiels depuis les États généraux jusqu'à la comparution devant le tribunal révolutionnaire de trois prêtres salignacois réfractaires, d'une femme et deux hommes de Nadaillac accusés « d'attroupement séditieux et de propos contre-révolutionnaires » : soit la guerre aux châteaux, la formation du département de la Dordogne, la direction de la commune par un conseil général et le canton de Salignac, la vente des terres de Carbonnières de Jayac et l'exercice du culte en cachette (...) ; il étudie aussi avec beaucoup de précision la vie de la communauté de Salignac, du 7 décembre 1790 au 20 novembre 1795, grâce au précieux registre écrit par le secrétaire-greffier Cessac.
EN SAVOIR PLUS ET COMMANDER CET OUVRAGE ?