Bienvenue sur Histo.com, la plus
ancienne librairie d'histoire locale sur le Net...


Retrouvez l'intégralité de la collection
Monographies des villes et villages de France
Des livres de référence d'histoire locale

2718, "DIEPPE (Les antiquités et chroniques de la ville de). Tome II", "David Asseline", "2008, réimpression de l'ouvrage paru en 1874", "Format 14 X 20. 442 pages", "51e", "", 4, "Le tome Il des Antiquités et chroniques de la ville de Dieppe couvre la période qui va de 1588 à 1682. Il s'ouvre sur l'épisode du gouverneur de Dieppe, Aymard de Chaste, qui combattit avec ardeur et conviction les Ligueux. David Asseline nous fait vivre au jour le jour, et avec un souci du détail évident, toutes les actions du gouverneur, qui fut un précieux soutien à l'avènement d'Henri IV. Le 26 août 1589, ce dernier entra à Dieppe qui, non seulement, était devenu un point d'appui sûr pour ce monarque qui suscitait peu de ralliement, mais qui, grâce à sa position portuaire, pouvait permettre le débarquement de renforts venus d'Angleterre. Lors de la célèbre bataille d'Arques dont il rapporte pratiquement heure par heure le déroulement, David Asseline décrit un roi qui se croyant perdu, se plaignait « qu'en toute la France il ne se trouvait point cinquante gentilshommes qui eussent assez de résolution et de courage pour mourir avec leur roi ». C'est alors qu'intervint le seigneur de Châtillon : « Courage, Sire, nous voici pour mourir avec vous ! » L'issue du combat fut favorable au souverain, malgré l'inégalité des forces en présence, à tel point que « les merveilleux succès des armes de Sa Majesté furent tenus pour un coup du ciel ». C'est encore avec un souci de précision très grand que David Asseline fait revivre une cérémonie au couvent des pères minimes de Dieppe, à qui les corps de saint Victor et sainte Pauline avaient été accordés par le pape. Il montre encore dans ce récit tous ses talents de chroniqueur et d'historien, animés par une foi profonde, qui rend ses écrits si vivants et si essentiels pour notre patrimoine. Il rend aussi hommage, tout au long de son ouvrage, à de nombreux personnages qui ont su faire honneur à la cité. Les domaines de leur talent sont très variés. Le lecteur rencontre ainsi, Isaac Caus, ingénieur du XVIIe siècle, inventeur d'une fontaine artificielle qui provoquait le chant d'oiseaux de terre, ou encore Abraham Duquesne, lieutenant général des armées navales dont les victoires sur la flotte espagnole et hollandaise provoquèrent la satisfaction du roi ; gloire qui retentit sur toute la population dieppoise.
EN SAVOIR PLUS ET COMMANDER CET OUVRAGE ?